Sommaire du numéro 52 - juin 2024

Septembre 2007 - Décembre 2007 - Mars 2008 - Juin 2008 Septembre 2008 - Janvier 2009 - Mai 2009 - Septembre 2009 - Février 2010Juin 2010  - Octobre 2010

Février 2011 - Juin 2011 - Octobre 2011 - Février 2012 Juin 2012 - Octobre 2012 - Février 2013 - Juin 2013  - Octobre 2013 -  février 2014 - Juin 2014 - octobre 2014 - février 2015 - juin 2015 -

octobre 2015 - Février 2016 - Juin 2016 - Octobre 2016 - Février 2017 - Juin 2017 - Octobre 2017 - Février 2018 - juin 2018 - octobre 2018 - février 2019 - Juin 2019 - octobre 2019 - février 2020 - juin 2020 - octobre 2020

 février 2021 - juin 2021 - octobre 2021 - février 2022 - juin 2022 - octobre 2022 - Février 2023 - juin 2023 - octobre 2023 - février 2024 -   Extraits des revues - s'abonner - Acheter le numéro

Revue du tanka francophone juin 2024



 


Table des matières

Présentation

- Le mot du Directeur 


Section 1 :  Histoire et évolution du tanka
-
Le tanka et le taoïsme japonais à partir des nombres, de Patrick Bourdon
- La poétique japonaise et la poétique française : compter  dans les poèmes ? Par Patrick Simon
- Le tanka au Québec - entre plaire et séduire. Par Janick Belleau

Section 2 :  Tankas de poètes contemporains
-
Suite de tanka “Pimpant Panda”, de Michel Betting
- Sélection de tankas

Section 3 : Tanka-prose
-
Immense, de Daniel Birnbaum
- Sur les bords de l’enfance, de Choupie Moysan
- Crève-coeur, de Chanbtal Couliou
- Au canal, de Régine Bobée
- Les papillons lacrymophages, de Marie Derley
- Et moi dans ce tableau, de Jo(sette) Pellet
- La danseuse, de Sandrine Waronski
- Comme l’eau d’un ruisseau, de Francine Minguez

Section 4 : Présentation de livres et d’auteurs
-
Présentation du roman “J’irai mourir à Yakushima, de Nadine Léon

Abonnement